LES CONSEILS DE LA MISS

Home / LES CONSEILS DE LA MISS


conseildelamiss

● Dormir (ou se reposer) accélère le processus de guérison.

● Évitez l’air froid, sec ou enfumé. Dans une chambre chauffée, l’air est souvent trop sec. Utilisez un humidificateur ou posez un récipient d’eau sur les radiateurs. Si le rhume est bien installé, un bain de vapeur à la camomille soulagera les symptômes. Vous pouvez également optez pour un spray purificateur d’air, à vaporiser dans la chambre ou sur un mouchoir… il soulagera les voies respiratoires encombrées, comme par exemple le spray atmosphérique Brumessence (Weleda).

● Dormez la tête surélevée pour améliorer la circulation des flux d’air pendant votre sommeil.

● La chaleur est toujours votre alliée. Veillez surtout à garder les pieds chauds. Si les chaussettes douillettes ne suffisent pas, un bon bain de pieds vous aidera à vous réchauffer. 
● Utilisez un spray physiologique pour humidifier la muqueuse nasale et dégager les fosses nasales.
● Faites des inhalations d’huiles essentielles
● Pensez à vous couvrir la bouche quand vous toussez et jetez immédiatement vos mouchoirs usagés à la poubelle après utilisation.


conseildelamiss

Ces objets du quotidien qui vous donnent des boutons

Certains objets du quotidien sont de véritables nids à bactéries. Quels sont-ils ? Pourquoi sont-ils susceptibles de vous donner des boutons ? Comment éviter l’éruption cutanée ? Tout ce qu’il faut savoir.

Smartphone, taie d’oreiller, lunettes de soleil, pinceaux à maquillage… Attention, vos objets préférés peuvent être responsables des petits boutons qui apparaissent sur votre visage !

Pourquoi certains objets donnent des boutons ?
Tout comme les mains, certains objets sont remplis de bactéries et d’impuretés. Dès que vous êtes en contact avec eux, ces petites saletés viennent se loger sur votre visage. Alors, si vous ne le nettoyez pas correctement avec une routine beauté adaptée, elles peuvent obstruer les pores de la peau. Conséquence directe : c’est l’apparition des points noirs et des boutons.

Et oui, les bactéries raffolent des comédons ! Chaleur, faible lumière, sébum (une source de nourriture pour elles), toutes les conditions sont réunies pour favoriser leur multiplication. Résultat : une inflammation se créé et c’est l’éruption du bouton. D’ailleurs, sachez que les peaux mixtes à grasses sont davantage touchées par ce phénomène.

Boutons : méfiez-vous de certains objets du quotidien

• Le smartphone : véritable nid à bactéries, vous l’utilisez à longueur de journée, et pas toujours avec les mains propres. Textos, mails, réseaux sociaux et surtout appels… quand le téléphone est en contact avec vos joues, les bactéries et impuretés se déposent sur la peau.
• La taie d’oreiller : même si vous ne l’emportez pas partout avec vous, elle peut aussi être responsable de vos boutons. En effet, la journée vos cheveux sont en contact avec l’air pollué, vos mains et le sébum de votre cuir chevelu. Alors forcément, les saletés se déposent dessus. A moins que vous vous couchiez toujours les cheveux propres…
• Les lunettes de soleil : vous les tenez à la main, les posez dans le sable, sur la table de ce petit café en terrasse, sur votre tête, dans votre sac à main… Pas besoin d’en dire plus, vous voyez de quoi l’on parle ? Alors une fois posées sur votre nez, les bactéries qu’elles transportent se déposent sur votre visage en un rien de temps.
• Pinceaux à maquillage et beauty blender : plus vous les utilisez, plus la matière s’accumule dessus. Logique. Mais en parallèle, les bactéries s’installent à travers les poils de votre pinceau ou dans les pores de votre éponge à maquillage. Et le résultat n’est pas terrible pour la beauté de votre peau ! Il est donc conseillé de bien les nettoyer après chaque utilisation.


conseildelamiss

Les conseils de la Miss

pour un été en beauté.

Rien n’est plus agréable qu’un été placé sous le signe de la séduction. À condition ? Que votre devise soit « fraîche et pimpante quoi qu’il arrive ».

Les tenues légères épousent enfin nos courbes affinées et la douceur ambiante comme l’eau de mer sont venues à bout de toutes nos tensions. Les traits défroissés et le corps revigoré, un tapis rouge flamboyant se déploie sous les pieds de notre charme pour faire honneur à cette féminité tant convoitée. Tout semble en effet se mettre en œuvre pour nous plaire et nous rendre irrésistibles.  


conseildelamiss

1. Aérez tous les jours

votre habitation (surtout votre chambre à coucher ) et votre lieu de travail durant 10 à 15 minutes, vous diminuerez la quantité de germes présents dans l’air tout en améliorant l’humidité ambiante, ce qui protégera vos muqueuses nasales du dessèchement et vous rendra moins sensible aux infections. Ne surchauffez pas votre maison

2. Lavez-vous régulièrement les mains

les germes pathogènes se transmettent via le contact avec des surfaces contaminées, les poignées et surtout les mains. Lavez-vous soigneusement les mains plusieurs fois par jour, notamment avant et après les repas. Portez un masque pour les soins de votre bébé lorsque vous êtes enrhumés. Ayez toujours à portée de main un gel hydro alcoolique, il vous permettra de vous désinfecter les mains si vous ne pouvez pas les laver.

3. Reposez-vous le plus possible

et accordez-vous des moments de détente (micro-siestes). Un organisme fragilisé par un stress quotidien est plus sensible.

4. Une alimentation saine et variée,

riche en fruits et légumes pour un bon apport en vitamines, renforce le système immunitaire. Pensez à prendre un (bon) petit-déjeuner, notamment constitué d’un aliment et d’une boisson chaude… pour bien résister au froid et avoir de l’énergie. Des complexes vitaminés existent afin de booster votre immunité.

5. Prenez régulièrement l’air

en pensant à s’habiller chaudement : se couvrir les pieds, les mains et surtout la tête ; c’est par les extrémités que l’on perd le plus de chaleur. L’exercice physique est excellent pour la circulation sanguine et renforce le système immunitaire.

6. Humidifiez la muqueuse nasale

L’intérieur du nez est tapissé d’une muqueuse humide couverte de fins cils vibratiles. Lorsque l’air humide que vous respirez s’évapore, les poussières, bactéries et virus restent bloqués au niveau de la muqueuse et ne peuvent pénétrer plus profondément dans l’organisme. En humidifiant le nez à l’aide d’une solution physiologique, vous dégagez les cils vibratiles qui peuvent ainsi exercer correctement leur travail de nettoyage.

7. Utilisez des mouchoirs en papier à usage unique.



conseildelamiss

#AGENDA

Journée mondiale de lutte
contre le sida 2017

Venez rencontrer l’Égérie Le Gall Santé Services


Depuis 1988, tous les 1er décembre a lieu la Journée Mondiale de Lutte contre le Sida. En 2017, il reste essentiel de se mobiliser partout dans le monde pour combattre le virus et afficher notre soutien aux personnes séropositives. En effet, si de réelles avancées permettent de mieux vivre avec le VIH, et même de ne plus le transmettre à son enfant ou à son partenaire lors de relation sexuelle, les personnes vivant avec le VIH souffrent toujours de discrimination et le virus continue à se propager.
Soutenez le Sidaction.

Lutte contre les maladies neuromusculaires

Guérir les maladies neuromusculaires, des maladies rares, évolutives, lourdement invalidantes, est la mission prioritaire de l’Association l’AFM Téléthon. Pour atteindre son objectif, l’AFM-Téléthon a fait le choix de mener une stratégie d’intérêt général qui bénéficie à l’ensemble des maladies rares et au-delà. L’association crée et développe ainsi des laboratoires et des outils qui font progresser la compréhension des maladies, la mise au point de thérapies innovantes issues de la connaissance des gènes et des cellules et leurs applications à l’Homme. Faire un don à l’association, c’est aider les chercheurs à développer des thérapies innovantes pour guérir les maladies rares. C’est aussi les aider à mettre en place de nouvelles actions sociales pour accompagner les malades et familles à
chaque étape de la maladie. Soutenez l’AFM Téléthon.


conseildelamiss

#DOSSIERDUMOIS

Cancer au féminin

Le cancer du sein se soigne de mieux en mieux et la recherche progresse, même pour les cancers difficiles.

LE DÉPISTAGE AUGMENTE BEAUCOUP LES CHANCES DE GUÉRISON.

Octobre est, cette année encore, le mois de mobilisation nationale contre le cancer du sein, le plus fréquent des cancers de la femme, qui a augmenté de 138 % entre 1980 et 2005. Cette forte augmentation s’explique en partie par l’allongement de la durée de la vie et le développement du dépistage, mais aussi, selon certains travaux de recherche, par l’évolution de facteurs de risque comme l’âge plus tardif de la première grossesse et les traitements hormonaux substitutifs de la ménopause. L’arrêt de cette progression depuis 2004, correspondant à la désaffection des femmes vis-à-vis des THS, va dans ce sens, mais cette impression demande à être confirmée.

DÉPISTÉ TROP TARDIVEMENT

Contrairement à ce que l’on croit, 11 000 femmes meurent encore du cancer du sein chaque année. En partie parce que beaucoup sont détectés tardivement. Or, dépisté à un stade précoce, le cancer du sein peut non seulement être guéri dans plus de 90 % des cas, mais aussi être soigné par des traitements moins agressifs entraînant moins de séquelles. Malheureusement, les derniers chiffres de l’Institut de veille
sanitaire (InVS) indiquent que le dépistage du cancer du sein stagne à 52 %.

La décision de s’engager dans une démarche de dépistage est un choix personnel : il est important de prendre connaissance des avantages et des inconvénients de cette démarche avant de décider d’y prendre part. Pour en savoir plus, consulter l’article de l’Institut national du cancer « Avantages et inconvénients du dépistage du cancer du sein ».
Source : ameli.fr

DÉPISTER ET TRAITER TROP

Les traitements sont de plus en plus fins et personnalisés mais, pour en bénéficier pleinement, la tumeur, qu’elle que soit sa localisation, doit être détectée le plus tôt possible.

À QUI S’ADRESSE CE DÉPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER DU SEIN ?

Le dépistage organisé du cancer du sein concerne toutes les femmes entre 50 et 74 ans, sans symptômes et n’ayant pas de facteurs de risque particuliers de cancer du sein, autre que leur âge. Les femmes ayant un risque élevé ou très élevé de cancer du sein peuvent bénéficier d’un suivi spécifique adapté à leur situation individuelle. Depuis le 1er septembre 2016, les personnes nécessitant un dépistage spécifique peuvent bénéficier d’une prise en charge à 100 % pour les examens recommandés dans leur situation.

LE DÉPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER DU SEIN

Le dépistage du cancer du sein a pour objectif de diminuer le nombre de décès causés par le cancer du sein. Se faire dépister n’empêche pas d’avoir un cancer du sein mais permet de le détecter plus tôt, avant l’apparition de symptômes. Cette détection précoce permet de soigner plus facilement le cancer et d’augmenter ses chances de guérison, mais aussi de limiter les séquelles liées à certains traitements.
Selon les chiffres issus d’études internationales, les programmes de dépistage du cancer du sein permettent de réduire de 15 et 21 % la mortalité par cancer du sein.
Ainsi, grâce au dépistage, de 100 à 300 décès par cancer du sein sont évités pour 100 000 femmes participant de manière régulière au dépistage pendant 7 à 10 ans.


conseildelamiss

#BONNEMINE

Un teint éclatant en automne

À l’approche de l’automne, les températures se rafraîchissent et l’air devient plus sec.
Il s’avère alors plus difficile pour la peau de maintenir une bonne hydratation et elle a tendance à perdre de son éclat.
Une alimentation équilibrée contribue efficacement au maintien des mécanismes de protection cutanée.
En automne, la peau a besoin de soins particuliers. Même si les rayons du soleil ont tendance à diminuer, il est important de continuer à utiliser une protection solaire afin d’empêcher le vieillissement prématuré de la peau.

UNE PEAU PROTÉGÉE ET HYDRATÉE

Appliquez une crème hydratante adaptée à votre type de peau pour aider à reconstituer le film hydrolipidique de l’épiderme. Les peaux sensibles nécessitent l’utilisation de produits doux ne contenant ni colorants ni conservateurs. Préférez les soins naturels, à base de plantes aux vertus hydratantes et apaisantes. Une exposition prolongée au soleil peut entraîner des taches d’hyperpigmentation, souvent localisées au niveau des mains et du visage. Bien qu’elles soient inoffensives, il est préférable de consulter un dermatologue en cas de doute, afin d’exclure toute affection maligne. Néanmoins, la solution la plus sage consiste à prévenir l’apparition de telles taches en vous protégeant du soleil.
Pour palier aux agressions climatiques, vous devez hydrater votre peau de l’extérieur comme de l’intérieur. Buvez au moins 1,5 litre par jour. Limitez votre consommation d’alcool et privilégiez l’eau, les jus de fruits et les tisanes, qui vous apporteront des vitamines et minéraux essentiels au renouvellement cellulaire.

Toute l’année chouchoutez votre peau !

Prendre soin de soi, se faire du bien pour être plus belle !

Tout commence par une bonne hygiène de vie : Pas de secret, la peau sait nous faire payer nos excès ! Une belle peau et un joli teint sont aussi le reflet d’un bon équilibre intérieur. Ayez une alimentation saine, riche en vitamines C pour l’éclat et l’élasticité de la peau grâce aux fruits notamment les agrumes et légumes (goyave, kiwi, fraise, citron, orange, poivrons, brocolis, épinards), en vitamine E (huiles végétales) pour la souplesse et la tonicité et en antioxydants qui permettent de lutter efficacement contre le vieillissement de la peau (oméga 3 et 6, caroténoides, flavonoides, thé vert…).

Des nutriments

pour la santé de la peau, des cheveux et des ongles

Une alimentation équilibrée contribue efficacement au maintien des mécanismes de protection cutanée.
Le potiron et le melon sont particulièrement riches en bêta-carotène qui se transforme dans l’organisme en vitamine A, responsable de l’hydratation et du renouvellement cellulaires. D’autres pigments caroténoïdes, que l’on trouve notamment dans l’épinard et le chou, ainsi que le lycopène de la tomate préviennent le vieillissement cutané. Quant à la vitamine C, elle reste l’antioxydant le plus efficace et intervient dans la production de collagène. Alors ne lésinez pas sur les agrumes !

Piquer un fard”,
“rougir comme une tomate”

les expressions sont nombreuses pour désigner les flushs.

Qui n’a pas “piqué un fard” ? Cette propension à rougir, fréquente mais sans gravité, est pourtant
gênante. Elle signe une sensibilité exacerbée des vaisseaux cutanés qui s’exprime à la moindre occasion. Pour atténuer le phénomène, il est important d’utiliser des produits adaptés.



Contactez-nous

Nous ne sommes pas en ligne, mais vous pouvez nous envoyer un message et nous reviendrons vers vous, dès que possible.

Vous souhaitez l'avis d'un expert santé ou beauté?

Cliqué sur entrer